Joseph Caron

Joseph Caron

Joseph Caron

Professeur honoraire de l’Institute of Asian Research à l’Université de la Colombie-Britannique

<!--paging_filter-->
<p>M. Joseph Caron (<span class="caps">B.A.</span> avec spécialisation [science politique], Université d’Ottawa,&nbsp;1970).</p>
<p>M. Caron est entré au Service des délégués commerciaux en 1972, et a été affecté à Saigon et à Ankara. En 1975, il a commencé à étudier le japonais, après quoi il a été affecté à trois reprises à l’ambassade du Canada à Tokyo, notamment en qualité de ministre et de chef de la chancellerie. Au cours des années 1980, il a travaillé dans le secteur privé, principalement en Chine, à Hong Kong, en Corée et à&nbsp;Taïwan.</p>
<p>À Ottawa, M. Caron a occupé plusieurs postes liés à l’Asie et aux affaires économiques internationales, notamment le processus des Sommets du G8. En 1998, il a été nommé sous-ministre adjoint du Secteur Asie-Pacifique et Afrique. Parallèlement, il a agi en qualité de haut fonctionnaire du Canada pour l’<span class="caps">APEC</span> (Coopération économique de la zone Asie-Pacifique). Jusqu’en 2005, M. Caron a été ambassadeur du Canada auprès de la République populaire de Chine, avec accréditation simultanée auprès de la Corée du Nord et de la Mongolie. De 2005 à 2008 il a été ambassadeur du Canada au Japon. En 2008, M. Caron a reçu un doctorat honorifique de l’Université Meiji&nbsp;Gakuin.</p>
<p>De août 2008 à juin 2010, M. Caron fut Haut-commissaire du Canada auprès de la République de l’Inde avec accréditation simultanée comme Ambassadeur auprès du Royaume du Bhoutan et de la République fédérale démocratique du&nbsp;Népal.</p>
<p>M. Caron a pris se retraite du gouvernement en juin 2010. Il poursuit maintenant ses activités dans le domaine des relations Canada-Asie comme consultant, en faisant des discours et en&nbsp;enseignant.</p>
<p>M. Caron et son épouse Kumru ont trois&nbsp;enfants.</p>