Nicholas R. Parker

Nicholas R. Parker

Nicholas R. Parker

Président du conseil d’administration, Parker Venture Management Inc.

Nicholas Parker est un pionnier des idées et des initiatives de développement durable dans le monde entier depuis plus de trois décennies. Actuellement président du conseil d’administration de Parker Venture Management Inc. par l’entremise duquel il effectue des investissements catalytiques (à l’heure actuelle, dans le domaine de la technologie financière solaire et de l’analyse), il fournit des services de consultation stratégique, en particulier aux détenteurs de patrimoine privés. Nick est également associé fondateur de Global Acceleration Partners Inc. (GAP), une entreprise financière qui accélère le déploiement transfrontalier de technologies et de modèles d’affaires dans les économies émergentes, en particulier en Chine, afin d’obtenir un « impact exponentiel » face aux défis majeurs du développement durable.

En 2002, Nick a introduit le concept des « technologies propres » dans le monde de la finance et des affaires, tout en lançant Cleantech Group (CTG), une société de recherche et de conseil de premier plan qu’il a présidée jusqu’à la fin de 2013. Sous sa direction en tant que « M. Technologie propre », CTG a contribué à créer un écosystème mondial, a mobilisé plus de 6 milliards de dollars canadiens en capitaux privés et a réuni des milliers de décideurs, tout en étant au service d’entreprises, d’agences et d’institutions influentes en Asie, en Europe, au Moyen-Orient et en Amérique du Nord. Dans ce rôle, Nick a pris la parole lors de centaines d’événements importants et a été régulièrement présenté dans la plupart des grands médias.

Avant de créer GAP en 2014, Nick était le président de Corporate Knights (CK), l’entreprise de recherche médiatique et financière primée pour le capitalisme propre, mieux connue pour son classement mondial « Global 100 » lancé chaque année au Forum économique mondial de Davos. Au cours de cette période, il a également été président fondateur et chef de direction fondateur de WaterTAP, une société d’État établie pour promouvoir la technologie de l’eau, les finances et l’innovation en matière de politiques.

Avant de créer CTG, Nick a accumulé plus de 15 ans d’expérience dans la création et l’investissement de fonds dans le monde entier par l’entremise de sociétés en commandite, de bureaux de gestion de patrimoine, de fonds d’entreprise, de fonds de dotation et de partenariats publics-privés. Au cours de cette période, il a lancé le premier fonds de capital-investissement transatlantique de « durabilité », le premier fonds panasiatique et le premier fonds transfrontalier indien. Il a participé au deuxième des premiers appels publics à l’épargne sur l’énergie solaire en bourse sur NASDAQ. Dans les années 1990, il a construit et vendu l’une des premières sociétés de financement environnemental, notamment en conseillant l’UE, l’ONU et le WBCSD sur les marchés des capitaux et la technologie, ainsi qu’en participant au lancement de plusieurs des premiers fonds de capital-investissement et de capital-risque de l’Afrique australe.

Au cours des dernières années, la contribution de Nick à des conseils consultatifs comprend le Conseil de développement économique de Singapour, le panel consultatif sur le changement climatique de la première ministre de l’Ontario, le Centre d’excellence sur la commercialisation de la recherche et l’Initiative mondiale Clinton (Clinton Global Initiative), dont il a été conseiller principal en matière d’énergie et de climat. De 2003 à 2008, il a été président bénévole d’E+Co, la société d’investissement à impact primé pour les entreprises d’énergie propre dans les marchés frontaliers. En plus d’être attaché de recherche distingué de la Fondation Asie Pacifique du Canada, Nick siège au conseil du conseil d’administration du Centre d’études sur la pleine conscience (Centre for Mindfulness Studies).

Nick a obtenu un baccalauréat spécialisé en technologie (Université Carleton, Ottawa) et une maîtrise en administration des affaires spécialisée en commerce international (Université City de Londres). Établi à Toronto à l’heure actuelle, il a vécu et travaillé en Afrique, en Asie, en Europe et en Amérique du Nord. Il a publié ou dirigé plusieurs publications et articles sur les technologies propres, les finances et le commerce international, à commencer par Investing in Emerging Economies en 1993, copublié par The Economist et International Finance Corporation.

Use 'AND' or 'OR' to refine your search.

Use quotes " " to get exact matches or remove them to get more results.