Lancement d’un projet interactif de la Fondation Asie Pacifique du Canada destiné à suivre les relations entre les provinces canadiennes et l’Asie

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Le 3 juin 2014 – VANCOUVER (C.-B.) – Signe d’une prise de conscience accrue de l’importance de l’Asie pour le Canada non seulement au niveau fédéral, mais aussi au niveau infranational, les provinces et territoires du Canada s’investissent de plus en plus en Asie-Pacifique. Pour réagir à cette tendance, la Fondation Asie Pacifique du Canada (la « Fondation ») a mis en ligne un nouveau site Web interactif, Le facteur Asie, destiné à combler les lacunes dans les connaissances du public au sujet de l’importance économique, politique et culturelle croissante de l’Asie et de ses implications pour la vie de tous les jours au Canada.

« Les provinces et territoires du Canada sont incroyablement uniques et complexes, et les façons dont l’Asie interagit avec chaque province et territoire le sont tout autant », dit Eva Busza, vice-présidente à la recherche de la Fondation. « Nous espérons que ces informations aideront les responsables et les résidents de chaque région à trouver la meilleure façon de faire avancer les relations avec l’Asie et à collaborer pour renforcer l’image du Canada dans le monde. »

Le facteur Asie rassemble des informations sur les missions commerciales, les jumelages, le tourisme, les échanges commerciaux, les investissements et l’immigration dans un site Web interactif innovant qui aide à visualiser les statistiques mesurant l’importance de l’Asie pour chaque province ou territoire. Des fonctionnalités sur mesure permettent la comparaison des données sur les provinces avec les données nationales. Il est prévu d’y inclure des nouvelles d’actualité et une analyse des différents aspects de la relation de chaque province et territoire avec l’Asie.

Voici quelques statistiques intéressantes publiées sur le site :

  • En 2013, le Nunavut s’investissait le plus dans les échanges commerciaux avec l’Asie (48,5 % de l’ensemble de ses échanges commerciaux), suivi de la Colombie-Britannique à 44,2 %.
  • La Colombie-Britannique compte la plus grande proportion de résidents d’origine asiatique (23,8 %), suivie de l’Ontario (17,4 %).
  • En 2013, l’Alberta a réalisé plus de visites officielles en Asie que n’importe quelle autre province.
  • Le commerce du Québec avec l’Asie a augmenté de 193 % depuis l’an 2000.
  • Parmi les provinces atlantiques, l’Île-du-Prince-Édouard possède le pourcentage le plus élevé de minorités visibles d’origine asiatique.

Toutes ces statistiques et fonctionnalités vous attendent à www.TheAsiaFactor.ca.

- 30 –

À propos de la Fondation Asie Pacifique du Canada

Cela fait plus de trente ans que la Fondation Asie Pacifique du Canada (la Fondation) joue un rôle moteur dans l’étude et l’analyse des relations du Canada avec l’Asie. Sa mission consiste à proposer aux entreprises, aux pouvoirs publics et à la société civile du Canada des idées à mettre en œuvre pour saisir les occasions offertes par une Asie en pleine évolution. Pour accomplir cette mission, elle s’appuie sur des données et analyses fiables pour formuler des conseils et orientations stratégiques faciles à comprendre et à mettre en pratique. À l’heure actuelle, la Fondation se concentre sur les thèmes suivants : échanges commerciaux et investissements; énergie et environnement; éducation internationale. À travers l’organisation de programmes de recherche et de rencontres, la Fondation Asie Pacifique du Canada a tissé des liens solides avec de nombreux décideurs politiques, chefs d’entreprise, universitaires et relais d’opinion au Canada et dans toute la région Asie-Pacifique.

Pour organiser des interviews ou obtenir un complément d'information, veuillez communiquer avec :


Responsable des communication
Fondation Asie Pacifique du Canada
Bureau : 604-630-1536

Use 'AND' or 'OR' to refine your search.

Use quotes " " to get exact matches or remove them to get more results.