La Fondation Asie Pacifique du Canada accueille favorablement la conclusion des négociations du Partenariat transpacifique

VANCOUVER (C.-B.) – 5 octobre 2015 La Fondation Asie Pacifique félicite les représentants du Canada d'avoir conclu les négociations sur le Partenariat transpacifique (PPT) tôt ce matin. Il s'agit du plus important et du plus ambitieux accord de libre-échange au monde et la Fondation conseille vivement au prochain Parlement du Canada de ratifier cette entente historique.

Le PTP réduit les barrières tarifaires et définit des normes communes pour 12 États qui représentent un marché combiné de 28,5 millions de billions de dollars canadiens ou 40 pour cent de l'économie mondiale. L'accord, qui doit toujours être ratifié par les législatures des États membres, resserrera les relations commerciales du Canada avec l'Asie Pacifique, une région qui représentera les deux tiers de la classe moyenne du monde entier et plus de 45 pour cent du PIB mondial d'ici 2030.

« Cet accord renforcera non seulement nos relations commerciales au sein des Amériques, mais il donnera également au Canada l'accès aux marchés de l'Asie Pacifique dont les économies bien établies, ainsi qu'à ceux dont les économies sont émergentes et dynamiques », a déclaré Stewart Beck, président et chef de la direction de la Fondation. « En raison du profil démographique en pleine évolution de l'Asie, particulièrement de sa classe moyenne, nous savons que les tendances de consommation se dirigent vers une augmentation des biens et services discrétionnaires. Le PTP positionne le Canada au sein de ces marchés, dans des conditions de concurrence équitables à celles de nos concurrents amicaux, notamment l'Australie, la Nouvelle-Zélande et, bien entendu, les États-Unis. »

En plus de réduire les obstacles réglementaires des principales exportations canadiennes et d'ouvrir de nouveaux marchés mondiaux pour les petites entreprises du Canada, le PTP améliorera aussi l'accès à ces marchés des sociétés des secteurs des services, dont ceux des sphères des finances, de l'environnement, de la construction et des transports.

Outre cela, le PTP définit un « code de la route » concernant les nouveaux domaines d'échanges internationaux en développement – dont le commerce électronique et le commerce des services – et stipule des mesures importantes pour empêcher les sociétés d'État de fausser les marchés. La participation du Canada dans l'établissement des normes et des pratiques dans ces domaines émergents nous garantit un rôle influent par rapport au caractère futur du commerce mondial.

Pour en savoir plus sur le Partenariat transpacifique et ses avantages pour le Canada, visitez Affaires étrangères, Commerce et Développement.

 

-30-

À propos de la Fondation Asie Pacifique:

La Fondation Asie Pacifique du Canada (« la Fondation ») est une organisation à but non lucratif consacrée aux relations du Canada avec l'Asie.

Sa mission consiste à servir de catalyseur et de trait d'union dans les relations entre l'Asie et le Canada.

Élément moteur dans l'étude et l'analyse des relations canado-asiatiques depuis plus de 30 ans, la Fondation a établi des partenariats avec des représentants gouvernementaux, des chefs d'entreprise, des universitaires et des relais d'opinion au Canada et dans toute la région Asie-Pacifique, afin de formuler des conseils clairs, précis et concrets en matière de politiques.

La Fondation a été établie par une loi du Parlement en 1984. Ses priorités thématiques comprennent la promotion des échanges commerciaux, des investissements et de l'innovation; la mobilisation des actifs énergétiques; le développement des compétences et des savoir-faire; et la compréhension de l'Asie contemporaine.

Visitez le site Web de la Fondation, à www.asiapacific.ca

Use 'AND' or 'OR' to refine your search.

Use quotes " " to get exact matches or remove them to get more results.