Van Jackson

Headshot of Van Jackson

Van Jackson

professeur de relations internationales, Université Victoria de Wellington

Van Jackson (Ph. D.) est professeur de relations internationales à l’Université Victoria de Wellington et chercheur en défense et stratégie au Centre d’études stratégiques, tous deux situés en Nouvelle-Zélande. Il est également attaché de recherche supérieur au sein du Réseau de leadership de l’Asie Pacifique pour la non-prolifération et le désarmement nucléaires; chercheur principal associé du Centre pour une nouvelle sécurité américaine à Washington, D. C., et animateur du balado Un-Diplomatic.  

M. Jackson a écrit de nombreux ouvrages sur la sécurité asiatique et la politique étrangère des États-Unis, notamment deux livres publiés par Cambridge University Press sur les relations entre les États-Unis et la Corée du Nord, intitulés On the Brink: Trump, Kim, and the Threat of Nuclear War (2018), et Rival Reputations: Coercion and Credibility in U.S.-North Korea Relations (2016). Auparavant, il a occupé des postes politiques au sein du Council on Foreign Relations (en tant que chercheur en affaires internationales), du Woodrow Wilson International Center for Scholars et au CESI du Forum du Pacifique. Il a enseigné à l’Université de Georgetown, à l’Université catholique de l’Amérique, à l’Université du Pacifique à Hawaï et au Centre d’études de sécurité pour l’Asie et le Pacifique.

Pendant la campagne présidentielle américaine de 2020, M. Jackson a été conseiller en politique étrangère non rémunéré auprès de quatre candidats à la présidence (successivement). De 2009 à 2014, il a été stratégiste et conseiller politique au sein du Bureau du secrétaire à la défense (BSD), où il a travaillé sur des dossiers allant de la planification de la défense pour la stratégie américaine en Asie aux négociations nucléaires avec la Corée du Nord. Le BSD lui a décerné de nombreuses distinctions, dont la Médaille pour service civil exceptionnel. M. Jackson a commencé sa carrière en tant que linguiste coréen dans l’armée de l’air américaine et est titulaire d’un doctorat en politique mondiale de l’Université catholique de l’Amérique. Ses recherches actuelles portent sur le rôle de l’Amérique dans le maintien et la mise en danger de la « paix asiatique » depuis 1979.