Conseil de coopération pour la sécurité dans l’Asie-Pacifique (CSCAP)

Le Conseil de coopération pour la sécurité dans l’Asie-Pacifique (CSCAP) est un processus de dialogue non gouvernemental (voie II) sur les enjeux touchant la sécurité en Asie-Pacifique. Avec 21 membres provenant de partout à travers l’Asie-Pacifique, le CSCAP offre un mécanisme informel permettant aux universitaires, aux fonctionnaires et à d’autres personnes agissant à titre privé de discuter des enjeux et des défis touchant la politique et la sécurité pour la région. Établi en 1993, le CSCAP offre également des recommandations de politiques à divers organismes intergouvernementaux, organise des rencontres régionales et internationales et établit des liens avec des institutions et des organisations d’autres régions du monde afin d’échanger de l’information, des connaissances et des expériences pour la coopération régionale au niveau des affaires politico-sécuritaires.

Les activités du CSCAP sont gérées par un comité directeur, et le processus est co-présidé par un membre associé à l’ANASE et par un membre non associé. La Malaisie, par l’intermédiaire de l’Institute of Strategic and International Studies (ISIS) Malaysia, agit en tant que secrétariat du CSCAP, et la Fondation Asie Pacifique du Canada est le Comité membre du Canada (CSCAP Canada).

Jeff Reeves headshotLe vice-président, Recherche et stratégie de la FAP Canada, le Dr Jeffrey Reeves, représente le CSCAP Canada et est coprésident non associé à l’ANASE (2023 à 2025).