Allison Sekuler, Ph.D.

Dr. Allison Sekuler

Allison Sekuler, Ph.D.

Vice-présidente, Recherche, Baycrest Health Sciences Directrice générale, CABHI

Allison Sekuler (Ph. D., FSEP, FPS, FAPS) est titulaire de la chaire Sandra A. Rotman en neurosciences cognitives, vice-présidente de la recherche à Baycrest Health Sciences et directrice générale du Rotman Research Institute et du Centre for Aging + Brain Health Innovation (CABHI). Diplômée du Collège Pomona (B. A., mathématiques et psychologie) et de l’Université de Californie, Berkeley (Ph. D., psychologie), Mme Sekuler est également professeure à l’Université de Toronto et à l’Université McMaster.  

À Baycrest, Mme Sekuler dirige les programmes de recherche du campus sur le vieillissement, la démence, la santé et le bien-être du cerveau, ainsi que l’orientation stratégique du CABHI, dont la mission est d’accélérer la mise au point de produits, de services et de pratiques exemplaires novateurs pour favoriser la santé du cerveau et le vieillissement en santé, en étroite collaboration avec des partenaires des secteurs universitaire, de la santé, gouvernemental, à but non lucratif et industriel au Canada et dans le monde. Dans ses propres travaux de recherche sur la perception et la cognition, elle utilise des approches comportementales et de neuroimagerie, en prêtant une attention toute particulière au vieillissement, à la reconnaissance des visages, à l’apprentissage et à la plasticité, et à la neurotechnologie. De nature translationnelle, ses travaux visent à mettre au point des méthodes pour prévenir, détecter et traiter le déclin sensoriel et cognitif lié à l’âge.  

Elle participe à des cadres de collaboration scientifiques et industriels en Amérique du Nord, dans l’UE et en Asie, et ses travaux ont été publiés dans des revues savantes internationales de premier plan, dont Nature. Mme Sekuler a remporté de nombreux prix nationaux et internationaux pour ses travaux de recherche, son enseignement et son leadership. Elle a notamment été la première titulaire d’une chaire de recherche du Canada en neurosciences cognitives et a récemment été nommée au palmarès 2019 des 100 femmes les plus influentes du Canada, établi par le réseau WXN.